L’enfant qui s’était arrêté au seuil du langage – H. Rey Flaud

seuillangageCe livre est dédié aux parents et aux soignants qui accompagnent dans la vie un enfant autiste. L’auteur a voulu éclairer la route tourmentée sur laquelle ils sont engagés, en montrant que cette affection n’est pas un déficit mental irréversible. Les observations les plus récentes des cliniciens lui ont permis d’établir que les autistes sont en réalité arrêtés au stade primordial de la vie, dominé par les sensations, stade où déferlent en permanence sur le nourrisson des flots d’excitations anarchiques et insensés. Pour émerger de cet état primitif et accéder à l’espace plus élaboré des perceptions, l’autiste attend seulement d’être relancé dans la dynamique du langage à laquelle les autres enfants sont introduits spontanément, sans difficultés majeures. Le défaut de communication, expression la plus manifeste de l’enfermement de l’autiste, révèle alors qu’il peut être corrigé et le contact avec l’entourage restauré. Mais il faut pour cela avoir reconnu la nature des processus psychiques qui régissent normalement les premiers échanges entre le nourrisson et les parents, afin d’identifier le type de court-circuit qui, à un moment donné, a coupé l’enfant de la possibilité du partage. Redonner leur sens aux conduites aberrantes et souvent rebutantes des enfants autistes et, à partir de là, comprendre pourquoi ils ont échoué dans la relation vitale à autrui est aujourd’hui l’approche la plus respectueuse des sujets prisonniers de cette condition douloureuse, en même temps que la seule véritablement susceptible de les réintégrer dans la communauté humaine.

Henri Rey Flaud
Psychanalyste. Il enseigne la psychanalyse à l’université Paul-Valéry de Montpellier. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont  » Et Moïse créa les Juifs…  » Le testament de Freud (Aubier 2006) et La Vérité. Entre psychanalyse et philosophie (avec M. Pion, Erès, 2007).

Editions Aubier
Collection « La psychanalyse prise au mot »

Plus d’infos sur ecf-echoppe.com