Jour J – Edition spéciale

regan-nishikawa3-800x478« Pas adopté. » C’est avec ces mots prononcés par M. François De Rugy, qui présidait la séance de l’Assemblée nationale de ce matin, que se clôt l’épisode Fasquelle.

La résolution N°4134 « invitant le gouvernement à promouvoir une prise en charge de l’autisme basée sur les recommandations de la haute Autorité de Santé » a été rejetée par le vote de la majorité des députés qui ont participé au vote.

A l’heure où nous écrivons ces lignes le procès-verbal de la séance n’est pas arrêté, on peut toutefois le consulter ici : http://www.assemblee-nationale.fr/14/cri/2016-2017/20170075.asp#P932104 . De même le scrutin n’est pas encore rendu public, il devrait l’être ici : http://www2.assemblee-nationale.fr/scrutins/liste/%28legislature%29/14 . Nous y reviendrons.

La balance a penché en faveur du libre choix de la méthode de soin et contre l’interdiction de la psychanalyse. Les plus de 18 000 signataires de la pétition ont pesé lourdement dans la balance. On peut affirmer que cette mobilisation populaire a été décisive.

L’épisode Fasquelle est clôt, mais d’autres combats s’annoncent, pour la cause de l’autisme et pour la psychanalyse. Le Blog La cause de l’autisme http://www.cause-autisme.fr y contribuera en servant de base de déploiement d’offensives et de contre-offensives, le réseau de correspondants est en place. En vous y abonnant vous serez informé-e de ces initiatives.

Stay tuned !